Publié dans Séries

« Mozart in the jungle »: Musique classique, New-York & sexe -Lili

50013736ce0887f0f9ff582d9f220403_xl

Rodrigo, jeune prodige trentenaire, rejoint le prestigieux orchestre de New York suite au départ du maître vieillissant dont l’égo n’a cessé de croître avec l’âge. Ce dernier voit sa mise à l’écart comme une injustice envers son talent et son dévouement. Parmi les nouveaux musiciens, Hailey, hautboïste, réalise ce qui se cache en coulisses…

Inspirée des mémoires du musiciens new-yorkais Blair Tindall, Mozart in the Jungle: Sex, Drugs, and Classical Music.

L’orchestre du New York Symphony Hall accueille un nouveau chef d’orchestre : Rodrigo DeSousa. Jeune chef d’orchestre sud-américain, il est un prodige de la musique mais aussi un homme loufoque et hors du monde, hors de la réalité. Il ne vit que pour la passion et la musique, et cela, aux dépens de son entourage.
Hailey Rutledge est une jeune hautboïste passionnée et qui galère à avoir une vie stable et correcte. Elle intègre l’orchestre d’une façon plutôt inattendue et fait la connaissance du fameux Rodrigo.

Lire la suite de « « Mozart in the jungle »: Musique classique, New-York & sexe -Lili »

Publié dans Séries, series

« 13 reasons why » ou les conséquences de l’effet papillon

400312

  • Série US , 13 épisodes
  • Durée de l’épisode : moyenne de 45 minutes
  • Disponible sur Netflix (en cours)
  • Casting : Dylan Minnette, Katherine Langford, Christian Navarro, Brandon Flynn, Alisha Boe, etc.
  • Création: Brian Yorkey
  • Adaptation : Treize Raisons de Jay Asher (Albin Michel en France)
  • Drame

 

Adapté du roman « Treize raisons », 13 reasons why a été la série du printemps 2017 sur la plateforme Netflix. Connu pour diffusé des séries de qualité, 13 reasons why n’a pas manqué à l’appel suscitant des différentes émotions au sein des sérievores.

Hannah s’est suicidé et a laissé derrière elle une famille détruite et des amis dans l’incompréhension. Mais aussi, 13 cassettes où elle explique les raisons de son acte. Chaque cassette correspond à une personne ayant joué un rôle majeur dans le suicide d’Hannah Baker. Chaque personne écoute toutes les cassettes et les fait passer au suivant sur les cassettes. Dans la série, nous écoutons les cassettes avec les pensées de Clay Jensen, amie d’Hannah. Et il se pose la même question que tous les autres : qu’ai-je fait? –

– Aspect visuel et sonore –

La série présente une qualité visuelle vraiment présente. Le réalisateur a vraiment cherché à capturer des plans qui ont une pertinence avec l’histoire. Aucun plan n’est inutile. Visuellement, 13 reasons why est vraiment canon. Mais pour moi, ce que j’ai préféré c’est la bande-son aux sonorités rétro/vintage. Chaque chanson était parfaitement choisie au moment de la série et tout particulièrement, lors du slow entre Clay et Hannah. De plus, les couleurs sont plus vives et les sons plus intenses lors des flash-backs d’Hannah.

giphy

– Casting –

Pour la plupart, nous avons des acteurs et actrices très peu ou pas du tout connu du grand et petit écran. Mais cela ne les empêche de jouer à la perfection. Tout particulièrement K. Langford (Hannah) et D. Minnette (Clay) qui interprètent à merveille toute l’ambiguïté des deux protagonistes.  Leurs performances sont exceptionnelles et extrêmement réalistes. Katherine réussit à capturer tous les maux qui peuvent toucher une adolescente dépressive et suicidaire. Je dis aussi un grand bravo à l’actrice Kate Walsh (Grey’s Anatomy) pour son interprétation bouleversante et perturbante de la mère d’Hannah, Olivia Baker. J’admire aussi Justin Prentice pour son rôle de Bryce, j’imagine même pas la difficulté d’interpréter un rôle comme celui-ci tout, celui d’un monstre. Car il faut du courage et du talent pour jouer le rôle du méchant.

– Personnages & Histoire –

Dans cette série, les personnages sont l’histoire, la situation initiale ainsi que les éléments perturbateurs. Au centre de toute cette histoire se trouve d’abord Hannah Baker puis 13 personnages : ceux sur les cassettes et Tony, l’ange gardien et Clay. Chaque personnage jour un rôle majeur dans le suicide d’Hannah sauf Tony qui lui doit surveiller le bon déroulement de la transmission des cassettes. L’histoire est vraiment difficile à regarder ou lire, personne n’aime entendre parler de suicide mais je pense que cela est nécessaire. La façon dont chaque personnage réagit est vraiment unique et perturbante. Certains font comme si de rien n’était et d’autres en font trop. Mais je personnage d’Alex ressort du lot et assume l’entière responsabilité dans les événements qui sont arrivés à Hannah Baker.

Parmi les personnages secondaires, j’ai beaucoup apprécié Jeff Atkins qui est un personnage un peu comme Clay c’est-à-dire, gentil et attentionné, à l’écoute. Aussi les parents d’Hannah font parti de la série comme deux personnages vraiment importants car on les voit dans leur combat contre le harcèlement au sein de Liberty High.

– Le message –

13 reasons why traite de beaucoup de thèmes différents, tous aussi importants dans la vie de chaque individu : la dépression, le suicide, le harcèlement, le cyber-harcèlement, l’homosexualité, le viol, etc. Certaines personnes ont lancé une polémique sur le fait que cette série banalise le suicide tandis que je pense qu’il faut en parler. La série traite de manière crue de ces sujets pour prévenir du suicide ou de la dépression. Mais elle montre aussi à quel point la cruauté et le désir de détruire quelqu’un peuvent aller loin. Donc, soyez à l’écoute de vos proches et ne les rejetez pas!

giphy2

 

Lili.

 

 

Publié dans series

« Girlboss » , un retour dans les années 2000

girlboss-netflix-bande-annonce

Rebelle et fauchée, Sophia se bat pour créer un véritable empire en ligne tout en apprenant à être la patronne. Une série comique inspirée du best-seller #Girlboss.

Produite par Sophia Amoruso

Et vous, avez-vous vu cette série ?

Bon visionnage , Lili.

Publié dans Romans

(Jeunesse) Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire #1 , de Lemony Snicket

quiz_les-orphelins-baudelaire-tome1-facile_5995 51nbppv1pgl-_sx333_bo1204203200_

  • Lu en anglais (langue originale) : Niveau débutant / simple

La vie des enfants Baudelaire démarre bien mal… Tout commence le jour où leurs parents disparaissent dans l’incendie de leur maison laissant leurs trois enfants à la tête d’une immense fortune. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les voilà confiés à leur oncle, le Comte Olaf, qui déploiera toutes les ruses pour s’emparer de leur richesse. Il faudra encore plus de malices aux trois enfants pour déjouer les tours pendables de cet étrange aristocrate… (Livraddict)

 

Après le film et la série, il est grand temps que je découvre l’oeuvre originale de Lemony Snicket : Les désastreuses aventures des orphelins , série sortie en France et dont les 13 tomes sont sortis. Je peux vous dire que ce n’est pas un coup de coeur mais une bonne découverte !

Commençons par parler de l’univers de l’histoire : on ne sait pas précisément où se déroule l’action car aucun pays n’est explicitement écrit mais cela ne dérange pas dans la compréhension du roman et à l’histoire. L’histoire des trois orphelins Baudelaire change des autres romans jeunesse que j’ai pu lire car ici, ce n’est pas une histoire joyeuse mais pas mélodramatique non plus. Certes, les orphelins vivent de nombreuses histoires horribles mais leur comportement n’est pas défaitiste, au contraire l’espoir reste en eux.

Le roman est centré sur cinq personnages : Comte Olaf; les orphelins Klaus, Prunille et Violette; et pour finir Lemony Snicket. Comte Olaf est le personnage caricatural du méchant dans une histoire, détestable et horrible, il correspond parfaitement à l’image d’un méchant de roman jeunesse. Ensuite, les orphelins sont très intelligents et humbles. Ils espèrent vivre une meilleure situation et restent soudés malgré les péripéties qui arrivent. J’adore Violette Baudelaire car je la considère comme une figure un peu féministe dans le roman. C’est une jeune fille forte et pour une fois, elle n’est pas le cliché de la jeune bibliophile qui passe son temps à lire. Ce rôle est pour Klaus son frère, tandis qu’elle est une inventrice hors pair et a une imagination débordante. L’histoire est narrée par Lemony Snicket, qui raconte les aventures des orphelins comme une enquête qu’il a mené. C’est intéressant comme point de vue car c’est inattendu et original.

J’ai l’habitude de lire de la littérature adolescente donc évidemment j’ai trouvé certaines situations incohérentes et abracadabrantes. Mais j’ai beaucoup apprécié ce roman et j’ai hâte de me plonger dans le second tome !

Petite précision : la littérature jeunesse n’est pas une sous-littérature mais de la littérature comme une autre. 

Autre(s) article(s) où je parle de ce livre : 5 livres de ma PAL adaptés en série TV

Bonnes lectures mes tortues !

The Bad Beginning (A Series of Unfortunate Events, #1)The Bad Beginning by Lemony Snicket

My rating: 4 of 5 stars

View all my reviews