Soirée Brexit Romance au Divan Perché

Bonjour les tortues, cela fait longtemps que je ne vous avez pas proposé d’article hors chroniques, et donc, me revoilà pour vous parlez de ma soirée du 13 septembre au Divan Perché pour la soirée parisienne de lancement du roman Brexit Romance.

30858_sanstitre

La soirée s’est passé en trois temps et a commencé à 18h30 au sein de la branche jeunesse de la librairie du Divan (à côté de la station Convention, M12). Malheureusement, je n’ai pas pu y être à 18h30 mais une heure après (merci au cours de PAO qui finit à 18h30…) donc la dédicace avait évidemment commencé et une file très longue était déjà bien installée ! Mais, une amie libraire et ses filles étaient là et donc, j’ai pu retrouver des têtes connues 🙂

giphy

Donc, dans cette première partie,  Clémentine Beauvais dédicaçait ses romans auprès de ses lecteur.rice.s et la décoration était très british ! Une décoration qui concordait parfaitement avec le thème et le décor de Brexit Romance, le roman à l’honneur. J’avais acheté mon exemplaire la veille donc j’ai pas vraiment eu le temps de lire mais j’ai au moins pu découvrir le premier chapitre qui m’as clairement envouté ! On y retrouve l’écriture et le talent de l’auteure 🙂

Les éditions Sarbacane nous avaient concocté un bon petit programme car après une longue séance de dédicace, Clémentine Beauvais est allé lire quelques extraits de son roman et entre chaque extrait, la lecture était accompagné d’une petite interlude musicale avec une talentueuse chanteuse lyrique. Chaque extrait choisi était émouvant, drôle et mordant… du Clémentine Beauvais quoi 😉

giphy1

Puis, un petit buffet anglais a été mis en place par le Divan perché. Cheddar, chamallow enrobé de chocolat, étaient au rendez-vous pour ravir les papilles des lecteur.rice.s. En même  temps, retour aux dédicaces pour l’auteure et c’est à ce moment-là que j’ai pu faire dédicacé les trois romans que je possède de Clémentine Beauvais. Et  elle est adorable ! On a pu papoter et c’était cool !

Je suis rentrée chez moi avec mes amies les étoiles pleins les yeux et une envie grandissante de devenir libraire jeunesse 😉

giphy2

Je n’ai pas pris de photo (et heureusement, car je suis clairement pas douée) mais vous pourrez les retrouver sur les comptes Instagram et Facebook des éditions Sarbacane (organisateur de la soirée), Clémentine Beauvais (l’auteure, évidemment) et Le Divan (la librairie).

Pour le plaisir, voici le résumé de Brexit Romance :

Juillet 2017 : un an que « Brexit means Brexit » ! Ce qui n’empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, 17 ans, jeune soprano française, de venir à Londres par l’Eurostar, pour chanter dans Les Noces de Figaro ! À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev. Leur chemin croise celui d’un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway, et de l’électrique Justine Dodgson, créatrice d’une start-up secrète, BREXIT ROMANCE. Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais… pour leur faire obtenir le passeport européen. Mais pas facile d’arranger ce genre d’alliances sans se faire des noeuds au cerveau et au coeur !

Bonnes lectures et à bientôt pour de nouvelles découvertes littéraires,

Lili !

Publicités

Songe à la douceur, de C. Beauvais

514syd1oyrl-_sx195_

Songe à la douceur, Clémentine Beauvais
Éditions Sarbacane/Points
7,40 euros
243 pages
Young-Adult/Adolescent

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c’est l’histoire de ces deux histoires d’amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans, à ce moment-là d’une vie, peuvent changer.

J’ai pu découvrir pour la première fois la plume poétique de Clémentine Beauvais grâce à cette histoire d’amour, celle de Tatiana et d’Eugène. Une romance qui vacille entre aujourd’hui et 10 années dans le passé, de la rencontre des deux personnages à aujourd’hui, et parmi ces flashbacks, nous découvrons ce qui a séparé Eugène de Tatiana.

L’écriture de Clémentine se fait poétique, poignante, tranchante et douce à la fois. Nous sommes vite embarqués dans une histoire d’amour qui semble simple et mais se trouve être passionnel.

Nous aimons Tatiana, nous apprenons à détester puis aimer Eugène. Nous connaissons Olga et Lensky, et nous lisons la poésie de Lensky. Clémentine Beauvais retranscrit avec beauté, l’amour et la tristesse.

Le narrateur s’avère être un conteur/une conteuse externe qui décrit les pensées et les actes de nos protagonistes d’une façon unique.

Alors, laissez-vous bercer par la plume de Clémentine Beauvais dans Songe à la douceur !

Bonnes lectures les tortues 🙂