Ne m’appelez pas Blanche Neige, de G. Lauteur

logo_322376

Je remercie beaucoup les éditions Hachette Romans et le site Netgalley pour avoir accepter ma demande de partenariat pour Ne m’appelez pas Blanche-Neige. Merci infiniment pour votre confiance.

Qui a dit que la vie était un conte de fées? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage?

J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman.

Il s’agit d’une belle histoire d’amour où une princesse doit trouver son prince parmi 7 nains déjantés et touchants. J’ai trouvé l’histoire bien construire , Gally réussit à nous toucher avec l’histoire de Blanche mais aussi de ses nains. Les personnages de Roxanne, Matthias , Rob et Jay m’ont beaucoup touché. Ils ont tous des histoires compliquées et intenses qui nous touchent et nous donnent envie de leur faire pleins de calins.

J’ai adoré les similitudes avec le conte et l’histoire. Elles sont subtiles et drôles. Voir ces allusions au conte m’as fait sourire.

Après , il s’agit d’une romance assez classique avec des petits détails qui l’a rendent unique. L’auteure nous fait tomber amoureux de ses personnages même si j’ai eu un peu de mal de temps en temps avec le personnage de Blanche. Elle se bloquait trop et s’effaçait trop aussi. Je sais que cela fait partie de sa personnalité mais j’ai eu un peu de mal. Mais , il y a un personnage juste exceptionnel , celui de la sorcière et ses noisettes. Elle est tellement drôle et farfelue que j’aurai tellement aimé connaître quelqu’un comme elle.

Matthias est un personnage compliqué qui se cache derrière une apparence de glace. Il y a des moments où je l’ai apprécié et d’autres où j’ai eu du mal à supporter son comportement envers son frère , Rob. Rob , il a beau m’avoir agacé à certains moments , je le trouve tellement touchant et sensible. On rêve toutes d’un Rob ! Roxanne, Jay , Stella sont des personnages vraiment uniques et intéressants qui seront probablement développés dans les prochains tomes.

A part quelques longueurs, une fin prévisible et le comportement de Blanche qui m’as souvent un peu énervé,  j’ai beaucoup apprécié cette romance contemporaine délicate et toute mignonne. J’ai hâte de suivre les aventures de nos nains favoris dans les prochains tomes.

Donc , je vous conseille ce roman si vous cherchez une romance fraîche et contemporaine pour jeunes adultes. Et aussi si vous aimez Blanche Neige et les contes bien sûr !

De belles lectures, Lili.

Ne m'appelez pas Blanche-NeigeNe m’appelez pas Blanche-Neige by Gally Lauteur

My rating: 4 of 5 stars

View all my reviews

Publicités

The paper Magician, de C. N. Holmberg

paper-magician-rd-3-fullsize

C’est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l’école Tagis Praff, elle se voit contrainte d’embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu’elle sera liée au papier, matériau qu’elle dédaigne, elle sait que c’est pour le restant de sa vie.

Dès le début de son apprentissage chez l’excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu’elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l’avenir… Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite.

Une Exciseuse – pratiquant la magie noire liée à l’élément de chair – attaque le magicien et lui arrache le cœur avant de s’enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l’horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du cœur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.

C’est l’histoire de Ceony qui se retrouve à la fin de ses études de magie à se lier au papier et non au métal, comme elle le souhaitait. Elle fait partie d’une Angleterre du 19ème siècle où la magie existe. Cette magie est lié aux matériaux crées par l’homme comme le papier, le métal ou dans le cas de la magie noire, la chair et le sang. Le papier est sous-estimé et considéré comme le matériau le moins noble et utile de la magie. Elle fait la connaissance de magicien Thane, son professeur de papier. Et à partir de là, la vie de Ceony change et elle découvre un monde totalement différent de celui qu’elle a connu à l’école de magie.

En premier, le « décor » de l’histoire se pose dans une Angleterre victorienne avec de la magie. Alors ce n’est pas le nouveau Harry Potter, le monde est totalement différent. J’adore ce contexte historique qui est souvent utilisé pour le steampunk (un autre style de fantasy, fantastique). L’ambiance du roman commence légèrement, en gaieté mais est assez lente . Ensuite elle prend une tournure un peu plus sombre dans la suite (plus de 50% du livre.).

Les personnages sont vraiment bien posés. Ceony correspond aux « normes » du young adult : une jeune fille farouche et courageuse mais qui se retrouve vite dépassée par certains évènements. Mais, j’aime beaucoup ce schéma de personnage principal féminin car cela permet une intrigue plus intéressante. Emery Thane, le personnage masculin, est assez farfelue mais remplie de mystères qui rendent perplexe Ceony. Malgré cela, il est le meilleur dans son domaine, le papier. J’apprécie énormément Emery car il est un personnage qui reste fidèle à lui-même même si nous découvrons ces doutes, peines ou souvenirs de lui plus intimes. C’est un personnage fort et intéressant.

L’histoire est incroyable, j’ai tout simplement adoré ! Certes , il y a quelques longueurs de temps en temps mais il y a quand même un rythme soutenu et haletant dans la majeure partie du roman. C’est une histoire unique, originale et singulière. Une véritable pépite !

De belles lectures , Lili.

Un petit quelque chose en plus, de S. Hall

couv-un-petit-quelque-chose-en-plus-505x800

Du professeur de littérature au barista du Starbuck du coin de la rue… de leurs camarades de lycée au serveur du resto chinois… jusqu’à l’écureuil du parc, tous SAVENT que Lea et Gabe devraient être ensemble ! Ces derniers partagent les mêmes références et les mêmes délires. Ils commandent exactement les mêmes cafés et menus, et fréquentent les mêmes endroits. Malheureusement, Lea est une timide maladive, et Gabe un garçon bien mystérieux. Pourtant, il se passe VRAIMENT quelque chose de spécial entre ces deux-là, tout le monde le voit. Lisez un peu, vous serez forcément d’accord…

Je viens de finir ce roman et je peux vous dire que c’est une petite gourmandise littéraire ! Tout est mignon dans ce livre et de plus , pour les lecteurs VO, le niveau est vraiment simple.

L’écriture de Sandy Hall est tout simplement adorable , elle utilise que des mots positifs et mignons ce qui rend l’histoire simple à comprendre et à lire. Le format est vraiment différent car on a des pensées de personnages aux alentours de Gabe et Léa. C’est assez original et cela rend l’histoire plus adorable car à part un ou deux personnes , ils veulent tous les voir ensemble tellement ils « match » bien ! Il y a certains points de vue que j’aie adoré tel que celui de l’écureuil, du banc et aussi de la prof d’écriture créative Inga.

Dans ce roman, nous avons 14 personnalités différentes qui nous permettent de comprendre l’univers du roman mais aussi le monde qui entoure Gabe et Léa. A part le personnage d’Hillary et de Victor , ils sont tous bienveillants envers les deux protagonistes. Ils apprennent à se connaître petit à petit mais aussi peut-être un peu trop lentement , ce qui peut en agacer certains (comme moi !). Mais cela change de toutes ces romances compliquées où les personnages sont soient des bad boys ou des je t’aime moi non plus. C’est une romance mignonne entre deux personnages passionnés par la pop culture et l’écriture, atteintes d’une grande timidité.

Et sincèrement , Gabe et Léa sont fait pour être ensemble ! Pas vrai ? ^^

Ce roman m’as donné du baume au coeur et c’est un petit cupcake arc-en-ciel adorable comme tout, une véritable feel good book !

De belles lectures , Lili.

 

Après la pluie , de J. Mayuzuki (1)

apres-la-pluie-1-kana

Akira, 18 ans, travaille après ses cours dans un restaurant familial.
Elle est secrètement amoureuse du gérant, Masami Kondo, un homme de 45 ans, divorcé, ayant un enfant. Il n’est ni beau ni charismatique, juste un homme ordinaire, un peu fatigué, désillusionné, conscient de sa situation et de son âge qui avance.
Face à la poésie du sentiment amoureux qu’éprouve Akira, Masami va prendre conscience de l’importance de vivre ses passions. (Livraddict)

J’ai beaucoup apprécié ce premier volume et je ne m’attendais pas à ça.

Tout d’abord, je trouve les dessins assez classique mais très doux et délicat. Les traits sont fins et expriment bien l’émotion des personnages lors de certaines scènes comme celle à la fin où Akira va voir Masami sous la pluie.

Puis les personnages sont touchants. L’histoire est plutôt originale car les deux personnages ont plus de vingt ans d’écart donc cela rend une probable relation compliquée. Masami est un personnage qui peut sembler niais et stupide mais en réalité c’est un personnage qui est chargé de fardeaux et fatigué de la vie. Il est simple, drôle et sympathique. Akira est une jeune adolescente compliquée et passionnée. L’amour qu’elle porte pour Masami est intense même s’il paraît impossible ou tabou. Elle a beaucoup souffert suite à un accident et elle trouve son réconfort à son travail et donc en contact avec son patron.

C’est une belle histoire d’amour à en devenir avec des personnages fatigués de la vie, qui se battent contre leur propre démon à « battre ». C’est un manga très mignon et une petite douceur qui enlève le tabou de la relation entre deux personnages avec une grande différence d’âge.

De belles lectures , Lili.

Unfiltered, de L. Collins

1713112In this groundbreaking debut essay collection, featuring never-before-seen photos, actress Lily Collins—star of Mortal Instruments and the upcoming Rules Don’t Apply—is opening a poignant, honest conversation about the things young women struggle with: body image, self-confidence, relationships, family, dating, and so much more.

For the first time ever, Lily shares her life and her own deepest secrets, underlining that every single one of us experiences pain and heartbreak. We all understand what it’s like to live in the light and in the dark. For Lily, it’s about making it through to the other side, where you love what you see in the mirror and where you embrace yourself just as you are. She’s learned that all it takes is one person standing up and saying something for everyone else to realize they’re not alone.

By turns hilarious and heartbreaking, Lily’s honest voice will inspire you to be who you are and say what you feel. It’s time to claim your voice! It’s time to live your life unfiltered.

 

Je viens de finir ce livre et j’ai adoré l’écriture de Lily Collins. Lily a une écriture simple, délicate et agréable. Elle écrit avec sincérité et honnêteté.

Dans ce recueil d’essais , Lily se délivre sur ses problèmes d’adolescences, d’amour. Elle parle de son problème avec ses sourcils, de ses problèmes d’alimentation et aussi de ses ruptures douloureuses. En se livrant sur elle-même , l’actrice va aussi en tirer des leçons de ses évènements qui ont marqué sa vie et qui l’ont construite. Mais aussi Lily souhaite nous donne des conseils pour vivre notre vie et aussi nous accepter tels que nous sommes.

Chaque essai traite d’un aspect important de sa vie que ce soit ces relations compliquées avec son père ou ses troubles de l’alimentation. Chaque essai me touchait car Lily se montrait sans filtres sans rôle. Elle nous montre une facette touchante et honnête. Je me suis reconnue dans les mots de l’actrice et cela m’as permis aussi de me remettre en question sur ma propre image et ma relation avec la nourriture.

C’est un feel-good book et je pense que tout le monde devrait lire ce livre que vous soyez fan ou non de Lily Collins, de plus le niveau en VO est simple.

De belles lectures , Lili.