Super-héros, James Bond et Hollywood « Superman, mon éditeur et moi » -Lili

superman-mon-editeur-et-moi-981556-264-432

Lorsqu’elle décide d’écrire une fanfiction de l’acteur qui incarne le super-héros le plus célèbre des Etats-Unis, Aurore, ne se doute pas des bouleversements que cela va entraîner. Repéré par un éditeur et propulsé en tête des ventes de livres en France, puis aux Etats-Unis, le roman de cette jeune maman célibataire est en passe d’être adapté sur les écrans.

Arrivée à Los Angeles pour une tournée promotionnelle, Aurore pourrait bien vivre l’aventure la plus folle de sa vie. Sous le soleil de la Californie, son coeur se retrouve pris en étau entre un éditeur aux faux airs de James Bond, et un Superman plus sexy que jamais.

Mais qu’importent les strass et les paillettes, Aurore n’est pas du genre à se laisser impressionner par le beau-gosse qui met tout Hollywood à ses pieds. S’il pense avoir affaire à une fan de la première heure, il va vite devoir redescendre sur terre et ranger sa cape au placard !

giphy4

Alors, je m’excuse d’avance auprès de l’auteure et de la maison d’édition pour cet article car je n’ai pas vraiment apprécié ce roman !

Je lis peu de chick-lit mais c’est un genre littéraire que j’apprécie occasionnellement car il y a de la romance et beaucoup d’humour mais là, le roman va dans les clichés à gogo. Certaines petites blagounettes sont drôles et le concept est intéressant, l’histoire d’une auteure qui gagne un concours d’écriture et devient publié est vraiment sympathique. Mais le roman est très très loin du réalisme et de la cohérence ! C’est bien beau de rêver mais Aurore est loin d’être JK Rowling ou Stephen King !!! Et de plus, on nous annonce un triangle amoureux qui en vrai est de pacotille, Aurore sort avec un homme mais l’oublie à la seconde où elle rencontre James Knight, et de plus, comme par magie, tout se résout à un claquement de doigts.

Le personnage d’Aurore me plaisait beaucoup au début du roman. Elle avait le personnage de femme forte, qui assumait parfaitement le rôle d’écrivaine de romance érotique, de maman et de femme. Puis, arrive le moment où elle rencontre James Knight, et là, elle devient une femme dépendante de l’acteur, qui a perdu tout ce côté femme forte, mais devient une boule d’émotions et d’excitation rien qu’à l’idée de James. Et dès que James fait quoi que ce soit ou lui dit quoi que ce soit, elle lui pardonne tout et est limite à ses pieds. Elle devient casse-pied, capricieuse et terriblement incohérente.
James m’as beaucoup énervé car il répond à tous les clichés du personnage masculin de romance. Prince charmant pas si charmant, dieu du sport en chambre, beau à tomber, rempli de problèmes avec une ex/fiancé maléfique, etc.

Par contre, j’ai tout simplement adoré les personnages secondaires. La mère d’Aurore et son garde du corps sont juste adorables et tellement drôles. Ce sont des personnages différents mais tellement « complémentaires ». Je plains John, l’éditeur américain d’Aurore qui a souffert et a été « effacé » en deux temps trois mouvements. Les autres personnages récurrents sont intéressants mais auraient dû être plus exploités car certains tombent  un peu comme des cheveux sur la soupe.

J’ai trouvé quelques éléments assez réalistes comme sur le fait que l’on sous-estime la littérature érotique et les fanfictions. La romance, l’érotisme et la fanfiction sont des genres sous-estimés dans la littérature, ce qui est bien dommage car ce sont des genres très présent à l’heure actuelle que ce soit en librairie ou sur Internet via Wattpad ou Fyctia.
Après, je pense que l’on peut admirer les multiples casquettes d’Aurore avec son rôle d’auteure à succès et de maman.

Les événements sont tous prévisibles, on les voir venir à des kilomètres. Avec une surenchère en clichés, la surprise n’est plus au rendez-vous!

Malgré quelques points positifs, je n’ai quand même pas accroché à ce roman trop prévisible à mon goût. J’ai l’habitude des romances dites classiques mais je pense que c’est le roman de trop. Je n’ai rien contre l’auteure mais je pense que je n’ai pas lu le roman au bon moment ou que j’avais un peu trop d’attentes vu la promotion faite par les chroniqueurs et la maison d’édition.

Après le style du roman est très addictif, l’auteure sait capter le lecteur dans son histoire. Sa plume est intéressante et vraiment prenante.

J’ai vu beaucoup d’avis positifs sur ce roman mais pour moi, la magie n’était pas au rendez-vous, j’ai trouvé le titre niais et rose bonbon. Après cela reste mon avis, si le roman vous tente, lisez-le et faites vous votre propre avis 😉

(Je m’excuse encore pour cette chronique très négative, ça m’arrive rarement d’être aussi critique mais plusieurs événements dans le roman et les personnages principaux m’ont énervée. Après, cela est le premier roman de l’auteure.)

Bonnes lectures, Lili.

giphy12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s