« Point Cardinal » Rencontrez Mathilda…-Lili

41v63foglel

Laurent rejoint femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Il s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Mais sa vie bascule quand, à la faveur d’un week-end solitaire, il se travestit pour la première fois. A son retour, Solange comprend que Laurent est un transsexuel qui s’ignore.


Après « Mercy, Mary, Patty » (chronique du roman), j’ai décidé d’entamer parmi la sélection du Roman des étudiants (->ici)  « Point Cardinal » de Léonor de Récondo. Ce roman est un quasi coup de coeur, le thème principal m’intéresse beaucoup et l’autrice a abordé le sujet avec une douceur et une délicatesse.

Laurent a toujours été une femme et un père. Toute sa vie, il s’est battu contre la femme qui était en lui jusqu’à ce que Mathilda vienne et décide de se libérer. Il l’a cache pendant des années en se travestissant au Zanzi.

Tout au long du roman, nous avons différents points de vue : celui de Laurent, de sa collègue et meilleure amie, sa femme, ses enfants et de plusieurs autres personnages importants à la vie de Laurent. Ce sont eux qui voient en premier Laurent, ses réactions et son changement.

Je trouve que ce roman est une perle, on y découvre une quête de la sexualité de la part du protagoniste mais aussi par  la suite, de sa femme Solange. Les réactions de ses enfants, de sa femme, de ses collègues, amis et voisins face à cette révélation faite par Laurent. Les sentiments des uns et des autres changent,

La narration se modifie peu à peu, car on passe du masculin au féminin étape par étape, le prénom de Laurent change, on ne dit plus « il » mais « elle ». Il y a même un moment ou il reproche à son fils de l’appeler « connard » au lieu de « connasse » (excusez-moi pour la vulgarité mais ce sont les mots tels quels dans le roman).

Cette quête du changement d’identité est bien mis en lumière dans le roman, l’auteure entreprend le changement de Laurent en Lauren avec une certaine délicatesse pour ne pas brusquer le lecteur tandis que la révélation à sa famille est brutale et violente. L’auteure ne passe pas par quatre chemins non plus, dès le début, nous savons que Laurent n’est pas un homme.

Je vous conseille vraiment ce livre qui est assez court et agréable à lire. C’est une petite perle qui amène le sujet de la transidentité avec calme et tendresse.

Bonnes lectures, Lili.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s