« Tortues à l’infini » La nouveauté de John Green (Willow) 

tortues20a20linfini20john20green

En tant que nouvelle arrivante, il fallait que je fasse quelque chose qui colle à l’image du blog… pourquoi ne pas parler de tortues dans ce cas-là?

Le résumé de l’éditeur :

Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s’empare d’elle ? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et son peut-être amoureux Davis, fils d’un milliardaire mystérieusement disparu. Un trio improbable qui va mener l’enquête, et trouver en chemin d’autres mystères et d’autres vérités…

L’affiche de ce livre était placardée sur tous les arrêts de bus, tous les métros et tous les transports possibles et imaginables autour de chez moi, autant le dire tout de suite, je sort d’une école d’art et la couverture m’a sautée aux yeux, simple, belle et efficace. Il se trouve qu’après la lecture, la couverture correspond parfaitement au livre.

Je l’ai lu – que dis-je dévoré! – ce livre en quelques heures, on reste dans l’univers de « Nos étoiles contraires » et « La face cachée de Margo » c’est-à-dire une adolescente malade -mentalement cette fois- qui part à l’aventure avec une bande de copains. Or l’écriture de John Green est légère et tellement agréable!

Pour moi, ce qui le fait sortir du lot des livres de l’auteur, c’est que l’on peut comprendre la protagoniste jusqu’à faire corps avec elle, elle fait partie de nous et nous transmet ses angoisses -qui sont nombreuses- , on finit par penser exactement de la même manière qu’elle, elle a fait ressortir en moi des questions que je ne m’étais jamais posée et qui m’ont fortement perturbée au point de faire une pause de quelques minutes du livre et me dire « Mince, mais, c’est vrai! »

Pour conclure je dirais que John Green est de toute les manières que ce soit un auteur coup de cœur, et ce livre n’a fait que renforcer cette perception…

Je vous souhaite de l’adorer comme moi! Bonnes lectures…

Willow!

Pour acheter le livre sur Amazon -> Tortues à l’infini

Logo Livraddict

giphy7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s