« Orange V. 2 », un manga triste et touchant

Résumé

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent… (résumé volume 1 – Livraddict)

Avis volume 1 -> orange-tome-1-542235

 

Les dessins

Comme toujours, le coup de crayon d’Ichigo Takano est magnifique. Les dessins sont uniques et montrent le style de la mangaka. Elle réussit à retranscrire les émotions tels que la joie ou la tristesse à la perfection avec ses tracés fins et délicats. Je suis une grande amoureuse des dessins de cette artiste mangaka. Selon, ils font parti de l’histoire, l’histoire et la lecture ne seraient pas les même avec un style différent. Regarder l’oeuvre d’Ichigo Takano est un véritable moment de douceur et de mélancolie.

 

Avis sur le tome 2

La relation entre Naho et Kakeru évolue lentement dans ce tome, et aussi la bande d’amis dans le futur est moins présente que dans le premier tome. Kakeru se révéle beaucoup plus dans ce volume, il se confie sur sa mère et aussi ses sentiments pour Naho. L’évolution de l’histoire et des relations entre les personnages sont un peu lentes mais pour mieux développé la personnalité des personnages principaux et secondaires. Par rapport à cela, j’ai été légèrement déçu de la façon dont la mangaka développe le caractère de l’ex-petite amie de Kakeru : Ueda. Ichigo Takano a rendu ce personnage un peu cliché de l’ex « diabolique » qui veut tout faire pour détruire la relation entre les deux protagonistes. Le comportement de Suwa devient plus étrange et la relation qu’il a avec les autres membre de la bande d’amis se complexifie, surtout avec Naho et Kakeru.

Pour conclure, j’ai été légèrement déçu par certains points de l’intrigue dans ce second volume mais j’apprécie toujours autant cette histoire touchante et poignante qui traite du suicide. J’ai hâte de découvrir les tomes suivants et de savoir comment se conclue cette série de 5 volumes.

Ma note : 3.5/5

giphy3

J’espère que cet article vous a plu. Dites si vous avez lu cette série de mangas et ce que vous en avez pensé en commentaires 😉

Bonnes lectures, Lili.

 

 

Une réflexion sur “« Orange V. 2 », un manga triste et touchant

  1. Ping : Pumpkin Autumn Challenge épisode 2 : Bilan du mois de septembre – Une tortue liseuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s