Publié dans Séries, series

« 13 reasons why » ou les conséquences de l’effet papillon

400312

  • Série US , 13 épisodes
  • Durée de l’épisode : moyenne de 45 minutes
  • Disponible sur Netflix (en cours)
  • Casting : Dylan Minnette, Katherine Langford, Christian Navarro, Brandon Flynn, Alisha Boe, etc.
  • Création: Brian Yorkey
  • Adaptation : Treize Raisons de Jay Asher (Albin Michel en France)
  • Drame

 

Adapté du roman « Treize raisons », 13 reasons why a été la série du printemps 2017 sur la plateforme Netflix. Connu pour diffusé des séries de qualité, 13 reasons why n’a pas manqué à l’appel suscitant des différentes émotions au sein des sérievores.

Hannah s’est suicidé et a laissé derrière elle une famille détruite et des amis dans l’incompréhension. Mais aussi, 13 cassettes où elle explique les raisons de son acte. Chaque cassette correspond à une personne ayant joué un rôle majeur dans le suicide d’Hannah Baker. Chaque personne écoute toutes les cassettes et les fait passer au suivant sur les cassettes. Dans la série, nous écoutons les cassettes avec les pensées de Clay Jensen, amie d’Hannah. Et il se pose la même question que tous les autres : qu’ai-je fait? –

– Aspect visuel et sonore –

La série présente une qualité visuelle vraiment présente. Le réalisateur a vraiment cherché à capturer des plans qui ont une pertinence avec l’histoire. Aucun plan n’est inutile. Visuellement, 13 reasons why est vraiment canon. Mais pour moi, ce que j’ai préféré c’est la bande-son aux sonorités rétro/vintage. Chaque chanson était parfaitement choisie au moment de la série et tout particulièrement, lors du slow entre Clay et Hannah. De plus, les couleurs sont plus vives et les sons plus intenses lors des flash-backs d’Hannah.

giphy

– Casting –

Pour la plupart, nous avons des acteurs et actrices très peu ou pas du tout connu du grand et petit écran. Mais cela ne les empêche de jouer à la perfection. Tout particulièrement K. Langford (Hannah) et D. Minnette (Clay) qui interprètent à merveille toute l’ambiguïté des deux protagonistes.  Leurs performances sont exceptionnelles et extrêmement réalistes. Katherine réussit à capturer tous les maux qui peuvent toucher une adolescente dépressive et suicidaire. Je dis aussi un grand bravo à l’actrice Kate Walsh (Grey’s Anatomy) pour son interprétation bouleversante et perturbante de la mère d’Hannah, Olivia Baker. J’admire aussi Justin Prentice pour son rôle de Bryce, j’imagine même pas la difficulté d’interpréter un rôle comme celui-ci tout, celui d’un monstre. Car il faut du courage et du talent pour jouer le rôle du méchant.

– Personnages & Histoire –

Dans cette série, les personnages sont l’histoire, la situation initiale ainsi que les éléments perturbateurs. Au centre de toute cette histoire se trouve d’abord Hannah Baker puis 13 personnages : ceux sur les cassettes et Tony, l’ange gardien et Clay. Chaque personnage jour un rôle majeur dans le suicide d’Hannah sauf Tony qui lui doit surveiller le bon déroulement de la transmission des cassettes. L’histoire est vraiment difficile à regarder ou lire, personne n’aime entendre parler de suicide mais je pense que cela est nécessaire. La façon dont chaque personnage réagit est vraiment unique et perturbante. Certains font comme si de rien n’était et d’autres en font trop. Mais je personnage d’Alex ressort du lot et assume l’entière responsabilité dans les événements qui sont arrivés à Hannah Baker.

Parmi les personnages secondaires, j’ai beaucoup apprécié Jeff Atkins qui est un personnage un peu comme Clay c’est-à-dire, gentil et attentionné, à l’écoute. Aussi les parents d’Hannah font parti de la série comme deux personnages vraiment importants car on les voit dans leur combat contre le harcèlement au sein de Liberty High.

– Le message –

13 reasons why traite de beaucoup de thèmes différents, tous aussi importants dans la vie de chaque individu : la dépression, le suicide, le harcèlement, le cyber-harcèlement, l’homosexualité, le viol, etc. Certaines personnes ont lancé une polémique sur le fait que cette série banalise le suicide tandis que je pense qu’il faut en parler. La série traite de manière crue de ces sujets pour prévenir du suicide ou de la dépression. Mais elle montre aussi à quel point la cruauté et le désir de détruire quelqu’un peuvent aller loin. Donc, soyez à l’écoute de vos proches et ne les rejetez pas!

giphy2

 

Lili.

 

 

Auteur :

Jeune lectrice passionnée et curieuse de découvrir de nouvelles pépites littéraires !

5 commentaires sur « « 13 reasons why » ou les conséquences de l’effet papillon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s