Perfect World [1 – 7]

perfect-world-1-akataTsugumi Kawana est une jeune femme de 26 ans qui travaille dans une boîte de design d’intérieur. Lors d’une soirée d’un client tenant une boîte d’architecte, elle va tomber nez à nez avec son premier amour et confident quand elle était au lycée : Ayukawa. La jeune fille semble très vite retomber sous son charme. Mais lorsque ce dernier décide de partir, elle va alors se rendre compte que quelque chose a changé. En effet, Ayukawa est en fauteuil roulant à présent.

Série en 8 tomes (en cours)
Mangaka : Rie ARUGA
Editions AKATA MANGA

 

 

Récemment, j’ai découvert la série Eclat(s) d’âme traitant de la communauté, et je me suis lancée par la suite dans cette série : Perfect World dont le 8è tome est sorti récemment. En plus de parler du sujet du handicap, cette série de mangas parle aussi de multiples thèmes.

Dans le Japon actuel, deux jeunes gens se retrouvent après des années sans s’être donner de nouvelles. Tsugumi et Ayukawa se sont connus au lycée et, la jeune femme a été amoureuse du jeune homme qui lors d’un accident, est devenu une personne handicapée moteur. Une relation d’abord professionnelle se construit entre les deux jeunes Japonais pour ensuite se transformer en émotions plus forts.

L’histoire de Tsugumi et Ayukawa est touchante, leur relation oscille entre inquiétude et rejet de l’autre. Tsugumi a peur d’être un frein pour la jeune femme, tandis que celle ci se voue corps et âme au jeune architecte. Une relation ambiguë mais passionnelle se créer entre les deux jeunes individus. Mais des obstacles, dont le handicap du protagoniste, vont troublés leur idylle.

Les personnages secondaires dans ce manga prennent plus d’importance qu’on peut le penser. Deux triangles amoureux vont se créer avec ses personnages, des triangles amoureux complexes et qui compliquent le manga. D’habitude, j’apprécie beaucoup les triangles amoureux au sein des romances mais ceux-ci m’ont paru trop tiré par les cheveux et un peu comme un cheveu sur la soupe. Après, c’est un des rares points négatifs de Perfect World.

L’handicap est le point central du manga, les problématiques du handicap dans notre société moderne et inadaptée sur certains points. En tant que valide, nous nous rendons peut-être pas compte que certains endroits sont inaccessibles pour les invalides, que les discriminations envers les personnes handicapées sont toujours là, moins présente mais toujours là. Ce livre met en lumière tous ces points et encore pleins d’autres que ce soit sur la dépendance à un soignant, etc. En plus d’être un bon manga d’amour, il relate un thème important de notre société actuelle , met en lumière et remet en questions de nombreuses conceptions jugées acquises dans notre société comme la difficulté d’accès à un endroit. Etant architecte, Ayukawa se rend souvent sur des chantiers en construction et il se retrouve souvent dans des situations impossibles et ses accompagnateurs trouvent des solutions ingénieuses et simples comme le monde, par exemple avec la création d’une rampe à l’aide d’un simple planche en bois.

En plus d’un sujet émouvant, Rie Aruga montre l’étendue de son talent d’illustratrice avec des dessins fins et détaillés qui retranscrivent bien les émotions des personnages et les paysages japonais.

En conclusion, un bon manga intéressant et émouvant mais avec de rares éléments négatifs tels que des triangles amoureux un peu mal menés.

De bonnes lectures mes tortues !

Publicités

[Série] The chilling adventures of Sabrina

Après Riverdale, Netflix nous propose une autre série (et un remake) sortant tout droit de l’univers « Archie Comics » : « Les Nouvelles Aventures de Sabrina ». Le nom de Sabrina Spellman vous rappelle sûrement cette série rigolote et niaise: Sabrina, l’apprentie sorcière où l’on suivait l’initiation de cette jeune sorcière dans le monde de la magie par ses deux tantes et son chat au sein d’un monde d’humains. Et bah, c’est presque la même chose mais avec une sorte de Seigneur sombre, un pensionnat glauque et suspect de magie, ainsi que pleins de noirceurs au sein de la petite ville qui borde Sweetwater River, Greendale. Une ville dont le nom ressort souvent dans le teen drama « Riverdale », alors, allons-nous avoir une rencontre entre la bande d’Archie et les Spellman? Espérons que oui !

Chilling-Adventures-of-Sabrina_Lire la suite »

Une sélection ensorcelante pour Halloween !

Bonjour mes tortues diaboliques, alors… je m’étais dit : ne fais pas d’article spécial Halloween et… me voici! Donc, je vous prépare une petite sélection de films, séries, et livres. Je vais tenter de ne pas vous terrifier! Alors, Joyeux Halloween, Samhain, Hop Tu Naa,… 😉 

4 séries à regarder pour Halloween avec Netflix

Pour cette période automnal et hivernal, ces 4 séries seront vos amis si vous aimez entendre parler de sorcières, maison hantée, de familles étranges et d’histoires sordides. The haunting of hill house (1 saison) et American horror story (8 saisons en cours) font donneront des nuits blanches avec leurs histoires d’esprits et de maisons hantées. Entre famille fragile et déménagement, faites connaissance avec cette famille au bord du précipice dans THOHH & entrez en contact avec des sorcières, partez dans un asile psychiatrique des années 60’s, ou même faites face à l’apocalypse avec la série d’anthologie AHS où la dernière saison en cours saura vous faire frissonner! Sinon, appartenez au coven The Church of the Night avec l’iconique sorcière Sabrina Spellman qui revient sur Netflix avec une version plus dark et plus…diabolique. Une première saison délicieusement frissonnante 😉 

Petit bonus : Les incroyables témoignages de plusieurs personnes avec des rencontres paranormales voire horrifiques sont dans Haunted, une série d’épisodes de 30 minutes suivants les témoignages de plusieurs Américains ayant vécu des expériences surnaturelles. De quoi passez une bonne nuit, n’est-ce pas?

3 films pour une bonne nuit blanche

Quoi de mieux pour fêter Halloween que des films de zombies, d’esprits et de squelettes? Passez ce 31 octobre en compagnie de Constantine, un homme capable de communiquer avec des entités spirituelles, avec Brad Pitt qui part à la chasse d’un remède contre les zombies ou sinon avec Jack et Sally pour effrayer les jeunes enfants le soir de Noël. Trois films passionnants pour passer une soirée d’Halloween pleine de rebondissements. Et oui, pas besoin de sangs et de démons tout droit sortis des Enfers pour passer un agréable Halloween.

Une petite liste de lectures digne d’un bon Samhain

Bon, si vous n’êtes pas films ou séries, il vous reste ces quelques lectures avec des créatures, des sorcières et autres entités surnaturelles. Contrôlez vos pouvoirs avec Le livre perdu des sortilèges ou Les sorcières du clan nord, deux lectures magiques pour accompagner vos préparations de potions ou vos vols sur balais. Si vous êtes plutôt détective alors suivez Karen dans sa quête de monstres et assassins dans Moi, ce que j’aime c’est les monstres, un roman graphique réalisé entièrement au stylo. Qu’est-ce que j’entend? Vous préférez le sang, ou les petits enfants à croquer? Mais j’ai ce qu’il vous faut! Ecoutez la mystérieuse et sensuelle histoire de Louis, un vampire de plusieurs siècles vivant au de la saga vampirique d’Anne Rice. Grippe-Sou, ça vous dit? Ce clown vivant dans le Maine et qui a de beaux ballons rouges dans son caniveau? Alors, ça vous dit quelque chose, le King présente ce chef-d’oeuvre a vous donner une coulrophobie 😉 

Sortez vos chaudrons, bonbons, citrouilles et vos plus beaux costumes…

Joyeux Halloween mes magiques petites tortues!

giphy